Le bonheur d'être en bobettes

Comme je l’ai mentionné dans mon dernier billet Booty, cuisses et autres complexes, j'ai récemment appris à aimer mon corps tel qu’il est.

Tout au long de ce processus, j'ai remarqué plusieurs changements quant à ma façon de penser. J’ai commencé à valoriser mon corps pour ce qu'il me permet de réaliser et arrêté de me soucier de son apparence. Cette nouvelle façon de penser m'a amené à changer mes habitudes de vie quotidiennes; plus de contraventions de style parce que je porte un short par-dessus mon bas de maillot ;). Une autre habitude très subtile s'est installée dans ma routine: j’ai commencé à me promener en bobettes chez moi.

Ce geste peut paraître très anodin mais j’ai compris tout son pouvoir quand j'ai pris le temps de l'examiner. Lorsque je suis en sous-vêtements, j'expose mon corps à mon regard critique. Ce même regard qui m'a longtemps fait croire que je n'étais pas assez bien. Je me soumets au risque de vouloir le scruter à la recherche de la moindre imperfection qui viendra secouer ma confiance.

Puisque j'ai maintenant appris à aimer mon corps, le risque est pratiquement* inexistant. Je sais ce qu'il représente pour moi et sa valeur. Alors être en bobettes n'est plus un supplice. Il est devenu un moment que je partage avec moi-même sans jugement, sans stress et en toute confiance.  

Dans cette optique, j’ai pensé lancer le programme MAS Intimate. Il s'agit d'une série de photos qui représente, selon moi, le signe ultime de bien-être: accepter son corps en sous-vêtements! Vos pièces MAS favorites agencées avec votre bralette ou votre petite culotte préférée.. Why not?!

*(Je me garde un peu de jeu pour les journées plus grises hihihi)

Vêtements_MAS_avril_2017-145.jpg

Je tiens à remercier nos superbes mannequins d’avoir participé avec autant d'enthousiasme au projet. 

 

Mckenna 

Suivez-nous sur Facebook et Instagram et n'oubliez pas d'allez voir les filles sur les réseaux sociaux.

 

Mckenna BissonComment